Interdiction de tomber malade dans 9 communes sarthoises

Pour dénoncer "la situation catastrophique de l'accès aux soins en Sarthe", neuf maires (Soulitré, Melleray, Fercé-sur-Sarthe, Marigné-Laillé, Champrond, Gréez-sur-Roc, Crosmières, Conflans-sur-Anille et Mézeray) ont signé un arrêté interdisant à leurs administrés de tomber malade. Selon Dominique Dhumeaux, président de l'Association des maires ruraux de la Sarthe et maire de Fercé-sur-Sarthe, il s'agit de sonner l'alerte pour attirer l'attention des autorités. Car pour l'AMRS, "les mauvaises nouvelles s’accumulent : le départ en retraite de nombreux médecins généralistes (4 départs pour 2 installations), la fermeture du SMUR du Bailleul, l’existence d’un SMUR sans personnel au centre hospitalier de la Ferté-Bernard, la dégradation des services d’urgences des hôpitaux de saint Calais et du Bailleul, la fermeture des lits de réanimation pédiatrique, la menace sur le service de néonatologie… La liste est longue et risque hélas, de s’allonger dans les prochaines semaines."
 

Pour terminer, Dominique Dhumeaux parle également de la situation des "près de 70 000 sarthois sont sans médecin" traitant. L'élu s'appuie sur une enquête de l’UFC Que Choisir publiée en novembre 2019 sur l’accès aux soins et qui a révélé que "près d'un médecin sur deux refuse de nouveaux patients".

 

https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-enquete-aupres-des-med...