Florence Borsier : "Mon plus grand handicap, c'est celui qui ne se voit pas"...

A suivre sur Radio Prévert, le témoignage bouleversant de Florence Borsier agressée parce que l'ignorance humaine conduit à des actes violents et gratuits.
Florence Borsier est traumatisée crânienne, suite à une chute il y a 6 six ans, elle a de gros problèmes de mémoire. Elle se retrouve souvent perdue, elle doit tout noter pour ne pas oublier et elle demande souvent de l'aide mais souvent elle n'est pas aidée. Pourquoi ? Parce qu'elle a un handicap invisible. La "seule" preuve qu'elle a pour prouver son handicap c'est sa carte de reconnaissance, mais faut-il encore que le public comprenne la valeur de ce document.

Elle a souhaité témoigner sur nos ondes pour faire comprendre que ce "n'est pas parce que le handicap ne se voit pas, qu'il n'est pas là" ou qu'il n'existe pas.